Bienvenue à Serenity City
En espérant que vous passerez un agréable séjour en notre compagnie.
Les postes vacants à promouvoir
un problème d'inspiration ? d'idée de personnage ?
It is back !
venez participer à l'intrigue d'Halloween.
Soutenez Serenity !
voter toutes les deux heures.

Partagez | 
 

 la flèche ou la cible (privée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

▱ courrier : 70
▱ arrivée : 04/07/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Mer 10 Sep - 20:54



every teardrop is a waterfall.



Regina appréciait réellement le fait que Rolland s'inquiète pour elle. Elle avait une attirance pour les enfants malgré qu'elle fusse la méchante reine, ils étaient son point faible. Pendant toute la période où elle n'avait pas eut d'enfant à Storybrooke, elle avait un vide au fond d'elle indescriptible, il lui manquait une partie d'elle-même. C'est pour ça qu'elle avait adopté Henri et c'est vrai que les choses n'avaient pas toujours été parfaites entre eux deux mais elle l'aimait d'un amour inconditionnel, amour qu'elle était tout autant prête a accorder à Roland. Même si elle ne l'avait pas totalement élevé, il n'avait quasiment pas connu sa mère et elle serai très heureuse de prendre cette place dans son coeur. Quand a elle, son coeur était assez grand pour aimer deux fils même plus de toute son âme. La voix de Robin la coupa de ses pensées.

« Je le sais parfaitement. Cependant c'est important de vous protéger, comme de pouvoir passer des moments ensemble. » Elle lui sourit, c'était l'une des caractèristiques qu'elle aimait le plus chez lui, cette façon de toujours vouloir protéger les autres même si ça en arrivait a être parfois étouffant, elle ne pouvait s'empêcher de l'aimer pour ça. Elle ne savait pas si c'était parce qu'elle était tombé sur la tête mais elle le trouvait encore plus divinement beau que d'habitude. « Je compte plus tard te nommer maman adoptive de Roland. Car je ne peux imaginer donner mon enfant à n'importe qui. » A ces mots Regina rayonna, c'était comme si Robin avait lu dans ses pensées, elle ne pouvait être plus heureuses qu'à ce moment, elle se redressa légèrement et attrapa Robin pour l'approcher jusqu'à ce que ses lèvres touchent les siennes. « J'en serai ravi et pour informations... Je t'aime ».

Elle demanda à Roland un câlin magique, ce qu'il fut très heureux de lui faire, elle savoura les instants où il était dans ses bras, car dieu sait que si elle ne le montrait pas souvent, Regina aimait les câlins. Il se détacha d'elle et Robin vint l'embrasser avant d'ébourrifer les cheveux de Roland qui lui dit « Va mieux ? » Elle lui sourit tendrement « Oui beaucoup mieux mon ange ». Elle se tourna ensuite vers Robin « Je sais que tu n'aimes pas vraiment les hopitaux, mais je pense que je devrais quand même y aller faire un tour... Je ne suis pas vraiment rassuré suite à mon... » Elle hésita avant de trouver un autre terme pour ne pas que Roland sache de quoi elle parle « mon incident de santé, je préfèrerai voir avec eux directement ».

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Dim 14 Sep - 19:08


JE T'ATTENDAIS SANS TE PREVOIR
regina x robin


Il avait décidé que Regina serait sa maman adoptive. Roland n'avait entendu parler que de temps en temps de Marian. Il ne la connaissait même pas, ou même ne s'en souvenait pas. L'ancienne mairesse était pour le garçonnet sa maman, comme elle passait beaucoup de temps ensemble. Du coup la logique venait d'elle-même aux yeux de l'enfant. Robin ne pouvait imaginer que son enfant perde complètement ses deux parents. Donc il avait décidé que Regina deviendrait prochainement sa maman officiellement. Qu'importe ce que les personnes diront, malgré qu'elle pouvait replonger à tout moment. La belle femme était maman également, et savait comment s'y prendre. Et le garçon aimait beaucoup, c'était ce qu'il y avait de plus important pour le parent ! Regina acceptait volontiers de s'en occuper, et même de devenir également son parent. Cela ravis le cœur du voleur, qui espérait ça comme réponse pour son enfant ! Il embrassa tendrement, quand ses lèvres étaient déjà à proximité des siennes pour pouvoir partager un beau baiser d'amour !

« J'en serai ravi et pour informations... Je t'aime ».
« Je t'aime aussi, Regina. Ne l'oublie pas. »

La jeune femme demanda un câlin magique à Roland pour aider à aller beaucoup mieux, avant d'hésiter un moment son garçon se lança, et décida de s'approcher pour lui donner un long câlin pour soigner son mal. Il demanda ensuite si elle commençait à aller mieux. Robin savait que ça ne changerait rien, cependant la réponse de sa femme marqua son visage, d'un léger sourire, en remarquant que ça avait quand même effet sur le moral de la jeune femme, complètement épuisé par ce chamboulement.

« Oui beaucoup mieux mon ange »
« Va mieux.. Gina, Papa »

Il se mit à sourire en voyant comme il était prévoyant, en voulant prévenir Robin que sa maman de remplacement allait beaucoup mieux. Celle-ci se retourna pour communiquer avec le voleur, en remplaçant des mots pour ne pas évoquer le problème devant Roland. Les hôpitaux cela n'impliquait pas que tout le monde sera au courant. Et que cela voudrait dire que ça pourrait être important, voir même dramatique. Il eut le cœur serrer à ce moment, avant de reporter son regard sur son garçon qui était content. Le jeune homme les abandonna un moment, en appelant son ami pour lui demander de garçon Roland le temps qu'il accompagne quelque part Regina. Le frère Tuck accepta, en demanda au garçon de l'accompagner un moment pour s'amuser. Il fit signe bye bye pour prévenir de son départ, avant de répondre :

« Il n'y a pas de problème. J'ai demandé à frère Tuck qui s'occupe de Roland. Tu es sûr que ça va aller ? Ou tu veux que je t'aide, ma chérie ? »

Il s'approcha d'elle pour l'aider à se lever doucement, lui demandant de se maintenir à lui pour pouvoir aller jusqu'à l'emplacement du cheval. Ils iraient sûrement plus rapidement. Le cheval se baissa et l'aida à monter pour pouvoir la mettre devant, et la maintenir au besoin, avant de commencer à galoper jusqu'à l'hôpital ! Un bout de trotte avant de pouvoir y arriver finalement ! Là il aida à se baisser pour y descendre, et entre en sa compagnie pour parler au médecin, ou quelqu'un qui pourrait l'aider rapidement. Le beau voleur marcha jusqu'à l'accueil pour demander à ce moment là :

« J'aimerai voir un médecin. C'est urgent. »




_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org

avatar

▱ courrier : 70
▱ arrivée : 04/07/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Mer 17 Sep - 7:41



every teardrop is a waterfall.



Malgré le fait qu'elle se sente mieux, Regina n'était pas au mieux de sa forme. Non seulement elle avait encore la tête qui tournait mais en plus de ça elle avait la nausée qu'elle arrivait à parfaitement contenir... Pour le moment. Il était déjà arrivé de se sentir dans cet état mais elle n'osait pas y penser. Elle n'osait pas penser à ce qu'elle avait ressenti lors de sa grossesse, car penser à sa grossesse la rendait nerveuse et malheureuse. Elle pensait qu'il s'agissait surement d'une faiblesse suite à la fausse couche mais elle ne voulait pas non plus risqué d'avoir quelque chose de grave et d'être privé de la capacité à faire des enfants pour le reste de sa vie. C'était inconcevable pour elle. Elle regarda Robin s'affairé pour que Frère Tuck se charge de garder Roland, elle hésita longuement à envoyer un message à Henry mais elle savait que trop bien qu'il s'inquièterait et certainement pour rien, elle lui en parlerait plus tard même si il lui en voudrait certainement. Robin la rejoint alors.

« Il n'y a pas de problème. J'ai demandé à frère Tuck qui s'occupe de Roland. Tu es sûr que ça va aller ? Ou tu veux que je t'aide, ma chérie ? »

Elle lui sourit donc en lui confirmant qu'elle ne se sentait pas vraiment capable de le faire seule actuellement. Il l'aida donc à se lever doucement, elle aimait la prévoyance et délicatesse que Robin mettait à la soulever. Même si elle se sentait mal, elle ne put s'empêcher de le contempler à ce moment. Ils allairent jusqu'au cheval et même si Regina était un peu rebutée à cause de ses nausées elles savaient qu'ils iraient plus vite que s'ils perdaient le temps d'aller rejoindre sa voiture. Avec l'aide de Robin elle fut monté à cheval en quelques secondes et il l'emmena le plus rapidement possible à l'hôpital. Elle sentait la nervosité de son amant monté au fur et à mesure de leur course et comme prévu pour Regina c'était ses nausées qui empiraient. Ils arrivèrent à l'hôpital et Robin l'aida donc, gentleman comme il était à la faire descendre puis ils entrèrent dans l'hôpital.

« J'aimerai voir un médecin. C'est urgent. »

Regina leva les yeux aux ciels tout en posant sa main sur celle de Robin pour que celui-ci se calme. Elle se mit alors à expliquer à l'infirmière.

« Regina Mills, j'ai été hospitalisé ici il y a quelques semaines pour une fausse couche qui a vraiment mal tourné et je suis prise depuis ce matin de vertiges et de nausées assez violents »

La femme acquiesça et tapa quelques notes sur son ordinateur avant de regarder le couple et leur annoncer que le docteur O'Hara, le médecin qui avait suivi Regina pendant son hospitalisation, pourrait les prendre d'ici 10 minutes. Regina souria et remercia la personne de l'accueil avant de se diriger vers la salle d'attente. Il fallait avouer même si 10 minutes ce n'était rien, elles avaient parut une éternité pour Regina dont la course à cheval n'avait pas arrangé les nausées et elle ne fut que trop heureuse de voir le médecin venir la chercher. Lorsque celui-ci apperçut Robin, n'ayant absolument pas l'habitude que Regina soit accompagnée, il demanda à celle-ci si elle voulait être oscultée en sa présence. Regina rassura le médecin et lui confirma que oui.

Le médecin osculta donc Regina de haut en bas et semblait sceptique, il lui demanda si il pouvait lui faire une prise de sang, lui confirmant que les résultats ne prendraient pas plus de 5 minutes à être rendu, elle accepta sans broncher. Le médecin partie donc avec un peu de son sang alors qu'elle était encore allongée sur la table d'oscultation. Elle se releva donc et remis sur son dos sa veste et s'assit à côté de Robin en posant sa tête sur son épaule et lui serrant la main. Le médecin fit alors son entré et elle se redressa, le médecin s'assit en face d'eux et mit quelques minutes avant de parler.

« J'ai eut de gros doute quand à votre état de santé... Mais la prise de sang à confirmer ce que je pensais »

Il marqua une pause qui sembla interminable pour Regina.

« Félicitations, vous êtes enceinte ! »

Regina loupa plusieurs battement de son coeur et resta figé sur le médecin, elle n'était pas vraiment sur d'avoir compris ce qu'elle avait entendu, et de plus elle savait tout à fait que la situation était impossible. Aucun mot ne purent sortir de sa bouche.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Jeu 18 Sep - 10:34


JE T'ATTENDAIS SANS TE PREVOIR
regina x robin


Le fait est que si nous avons appris plutôt, le choc serait le même qu'à instant ou nous apprêtons à y aller pour apprendre ce qu'à Regina. Je sais que le cheval n'a pas été le meilleur moyen, cependant je ne pense pas pouvoir conduire cet engin à roues, qui portent beaucoup de chevaux. Et vu son état actuel, ma compagne est au même point que moi, donc pour éviter un énième accident, le coup de la cabane m'a déjà beaucoup effrayé. On a fait un tour en cheval pour se retrouver à l'hôpital rapidement. Lorsque nous sommes arrivé, je l'ai aidé à descendre, en demandant poliment à mon cheval de se baisser pour pouvoir récupérer Regina, sans trop d'agitation qui pourrait provoquer des vomissements, ou une accentuation de son malaise du moment. Je la maintiens toujours pour pénétrer à l'intérieur de l'hôpital, en demandant à quelqu'un de s'occuper d'elle, parce que pour ma part c'était assez important pour être « urgent ». Peut-être que je suis allé beaucoup trop fort, en voyant comment elle roule les yeux, pour ensuite poser sa main sur la mienne, et me calmer tout simplement. Là elle demanda une consultation, en prononçant quelques symptômes et ce qui s'est déroulé sans mon consentement.

« Regina Mills, j'ai été hospitalisé ici il y a quelques semaines pour une fausse couche qui a vraiment mal tourné et je suis prise depuis ce matin de vertiges et de nausées assez violents »

Je ne dis rien pour le moment, toute façon vu qu'elle regarde la disposition du médecin, on ne peut pas accélérer les événements, cela m'aurait pu m'aider à me rassurer un minimum. Elle annonça qu'il pourrait les prendre uniquement dans dix minutes, pour ma part c'est pas trop long, par moment les médecins demandent d'entendre longtemps, ce qui m'agacerait cependant dans mon monde, y a qu'un ami connaissant les médecins « végétal » qui s'occupe de moi. On se dirige vers la salle d'entente avant qu'on nous appelle au bout d'un moment, en demandant à l'accord à celle-ci pour si je peux l'accompagner pour l’auscultation, sans être trop brusque quand même. Il y a intérêt, je suis quand même son petit ami, maintenant qu'elle m'a retrouvé, pas question qu'elle me met de côté ! Bien content qu'elle lui confirme que ma présence est quand même souhaité ! Il commença à s'occuper de ma femme, en l'auscultant de haut en bas, en demandant également une prise de sang pour confirmer ce qu'elle aurait apparemment. J'espère rien de grave, sinon ça va prendre un coup au moral de tout le monde, surtout à mon bonhomme, qui aura du mal à l'accepter. Je refuse de lui mentir comme au départ de Regina ! Le médecin partit, nous abandonna un moment, pendant qu'elle remet sa veste, et qu'elle s'assoit à côté, déposant sa tête sur mon épaule. Je l'embrase doucement le front, en lui prenant la main, pour nous rassurer ensemble, que cela ne doit sûrement être qu'un virus !

« J'ai eut de gros doute quand à votre état de santé... Mais la prise de sang à confirmer ce que je pensais » dit-il avant de se stopper pour nous annoncer finalement que.. « Félicitations, vous êtes enceinte ! »

Je me fige à ce moment, sous incompréhension, ne comprenant pas comment cela était envisageable, sachant qu'auparavant elle a quand même perdu le bébé, non ? On ne peut pas tomber enceinte aussi rapidement ! Qu'allons-nous faire maintenant ? Pour ma part, maintenant c'est quasiment sûr, qu'on va devoir quand même penser au « chalet ». Il n'y a pas moyen surtout que Mme Mills est quand même enceinte ! Je fronce des sourcils, avant de reporter mon attention sur le médecin, pour comprendre comment ? Car pour nous c'était quand même dur d'apprendre la « fausse couche » donc si c'était seulement une blague, ça va mal se dérouler.

« Je.. Comment c'est possible ? On était sur d'avoir perdu l'enfant pendant la « fausse couche » récente de Regina ! »




_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org

avatar

▱ courrier : 70
▱ arrivée : 04/07/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Jeu 2 Oct - 22:24



every teardrop is a waterfall.



Regina était sous le choc, elle n'était même pas sur de savoir comment respirer à cet instant, est-ce que son coeur battait-il seulement à cet instant ? A vrai dire, seule Zelena pourrait le dire car celle-ci possédait toujours son coeur même si il semblait que pour l'instant elle n'avait pas l'intention de la tuer... Regina était assise et ressentait un étrange mélange entre plusieurs sentiments différents, elle était heureuse, cet enfant qu'elle avait perdu n'était peut être pas si perdu, peut être aurait-elle droit à sa fin heureuse finalement ? D'un autre côté elle était autant heureuse que troublée et perdue, comment pouvait-elle être enceinte, elle avait été hospitalisée pour sa fausse couche, elle ne l'avait pas rêver ce n'était pas possible, le médecin et Robin était là pour lui prouvé. De plus, elle ne savait pas comment prendre la nouvelle et pensait que c'était juste impossible, aucun mot ne sortit de sa bouche, heureusement Robin trouva lui le courage de demander au médecin.

« Je.. Comment c'est possible ? On était sur d'avoir perdu l'enfant pendant la « fausse couche » récente de Regina ! »

Le «on était sur d'avoir perdu l'enfant» donna un pansement au coeur à Regina, repensant au fait qu'elle avait caché la vérité à Robin et non seulement au médecin, lorsque celui-ci lui avait demandé à ce moment là si elle avait quelqu'un à prévenir, elle avait répondu non et maintenant elle était arrivée avec un homme dont le médecin avait certainement compris qu'il était le père de son enfant perdu. Celui-ci ne tarda pas d'ailleurs à s'expliquer.

« En fait, il y a bien eut une fausse couche. Simplement nous ne nous étions pas rendu compte qu'au moment de la fausse couche il y avait en réalité deux foetus, il s'agissait donc simplement du symptome du jumeau perdu qui est en fait très courant, mais vous avez bien un bébé dans votre ventre Mlle Mills et il semble très bien se porter, nous devons juste procéder à une échographie »

Regina essaya d'aligner les multiples idées qui s'accumulaient dans sa tête mais il y en avait beaucoup trop et tout restait flou dans sa tête, elle ne savait pas quoi penser et pour être honnête la présence de Robin ne faisait que la mettre plus mal à l'aise qu'autre chose, elle savait qu'il voulait prendre son temps mais ça, ce n'était pas prendre son temps et si il ne l'acceptait pas ? Elle n'y survivrait pas mais avant tout une autre question trottait dans sa tête concernant cette grossesse. Elle prit une profonde inspiration pour rassembler tout son courage pour enfin réussir à aligner quelques mots.

« Alors pourquoi, n'ai-je pas pris de poids,  où eut d'autres symptômes jusqu'à présent ? »

Le médecin sembla heureux et rassuré d'enfin l'entendre prononcé quelques mots, il l'avait suivi lors de la fausse couche et avait vu son état dépressif et ne comprenait pas pourquoi elle ne réagissait pas à cette, pour lui, miraculeuse nouvelle. Il s'empressa de lui répondre.

« Cela provient simplement du fait que vous étiez persuadée ne plus être enceinte et cela à engendré un deni de grossesse mais attendez vous dès demain à voir votre gonfler. »

Instinctivement, elle posa une main sur son ventre.

« Nous devons procéder à l'échographie, nous allons changer de salle, Monsieur peut venir aussi, comme ça, si vous avez d'autre question vous pourrez me les poser »

Regina acquisça et réalisa que depuis l'annonce, elle n'avait pas lancé un regard à Robin et n'osait pas plus le faire maintenant, elle avait peur de lire sa réaction dans son regard. Le médecin se leva et elle le suivi.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Ven 3 Oct - 17:44


JE T'ATTENDAIS SANS TE PREVOIR
regina x robin


Le choc après coup, quand il a comprit qu'elle attendait des « jumeaux », sachant qu'il n'avait pas beaucoup de revenu, ou avait même pas commencer les travaux, le paniqua, voir le déboussola presque, comment allait-il pouvoir s'y prendre, il ne s'était occupé que d'un seul enfant, et il avait été prévu depuis longtemps, les préparations ont été même radicales quand y a eu Roland, mais là tout changea, quand le bel homme apprit qu'un enfant était encore en vie, et que rien n'a été préparé, pas la chambre, ou même emménagement du chalet. Bien sur que non, il n'allait pas demandé d'avorté, ou abandonner, ce n'était quand même pas un monstre, meme s'il a parlé récemment de « prendre son temps » mais que voulez-vous la vie s'acharne sur lui en ce moment, Zelena, Serenity, et dans le compte ce nouvel enfant. Il se mordit la lèvre, essayant de se remettre de l'émotion qui le traversa à ce moment, c'était quand même énorme, comme un gros coup de massue sur le tempe. La main passa sur son visage, avant de soupirer un moment est d'y répondre :

« Et depuis.. combien de temps ? »

La grossesse, demanda-t-il, en espérant qu'il est assez de temps pour prévoir agencement, et pour tout préparer sans que Regina est besoin d'user de magie, ou de quelque chose d'autre pour s’épuiser. La même question de sa femme, lui trottait en ce moment, comme une énigme irrésolu, cependant le médecin répondit que c'était un déni de grossesse, mais que les humeurs, les nausées, et le ventre viendront rapidement, en apprenant qu'elle est de nouveau enceinte, ça aussi il n'était pas préparé, beaucoup de changement aussi rapidement, auquel il allait devoir s'y habituer. Il hocha la tête en premier temps, lui prenant la main pour accompagner dans la prochaine salle, ne voulant pas rater aucun moment important de la grossesse de leur premier enfant, et qui allait sûrement impliqué une conversation avec Roland qui va sûrement pas vouloir être le « deuxieme » bébé de la famille :

« Je l'accompagne. »

Elle ne le regarda pas, mais il comprit pourquoi, en suivant la conversation qu'il y a longtemps sur « précipiter les choses » ce qui avait affoler en un premier temps, se voit bien obliger d'y répondre oui, pour veiller sur Regina et Roland, et prochainement leur enfant. Il s'approcha d'elle en premier temps, avant d'y murmurer quelques mots à son oreille pour la rassurer par rapport à la « grossesse » et savoir si oui ou non il accepterait. Le sourire au bord des lèvres, toujours marchant à ses côtés pour voir ce moment qu'il attend avec beaucoup d'impatience, avant de murmurer :

« C'est merveilleux. »

Il entra dans la pièce, ou le médecin lui indiqua de commencer à retirer son t-shirt, et de s'allonger pour pouvoir commencer la première échographie, de leur premier enfant, le voleur s'assoit à ses côtés, en gardant toujours sa main dans la sienne, observant ce que cet homme faisait, en prenant un tube de gel incolore pour le verser ensuite sur le ventre de sa femme, et masser pour pouvoir y mettre la machine qui permet de voir le fœtus dans le ventre de Regina, le docteur chercha à ce moment l'endroit ou se trouvait le bébé avant de lancer son pronostic :

« Là chose que vous voyez à l'écran, et le fœtus en développement de votre enfant. »




_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org

avatar

▱ courrier : 70
▱ arrivée : 04/07/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Ven 3 Oct - 22:01



every teardrop is a waterfall.



Regina suivait le médecin, elle était un peu excitée, terrifiée, angoissée. Son coeur et sa tête étaient partagés. Elle voulait un enfant, elle avait presque toujours voulu en avoir un un, un qu'elle aurait porté pendant ces neufs longs mois, non pas qu'elle n'aimait pas Henry au contraire mais ce n'était tout de même pas la même chose. Cependant le moment n'aurait pas pu être aussi mal choisi qu'à cet instant. D'abord elle avait cru qu'elle était enceinte puis la perte de son enfant l'avait totalement anéanti, elle avait choisit l'exil au lieu de choisir sa famille. Le problème était que Robin était toujours en processus pour la pardonner, elle elle savait qu'il lui fallait plus de temps, qu'ils leur auraient fallu plus de temps pour se reconstruire mais une fois encore la vie ne la laisser pas tranquille, elle n'aurait jamais donc une minute de répis pour que les choses qu'elle programmait se passent vraiment. Robin décida d'accompagner Regina. Tout en suivant le médecin Regina sentit Robin s'approcher d'elle avant qu'elle ne l'entende murmurer à son oreille.

« C'est merveilleux. »

Il souriait et se voulait comme à son habitude rassurant mais cela ne rassurait en rien Regina. Pour être honnête, elle s'inquiètait encore plus, elle se sentait coupable, elle avait l'impression de lui imposer ça, de l'enchaîner à elle par un enfant mais ils n'étaient pas prêts, elle n'était absolument pas prête ce qu'elle ne comprennait pas puisque sa première, qui était en fait la même, grossesse l'avait rendu très heureuse, peut être avait-elle simplement peur de ne pas être à la hauteur de la tâche, après tout elle avait déjà bien perdu un enfant pourquoi ne perdrait-elle pas le deuxième. Elle ne répondit pas à Robin, restant silencieuse. Ils entrèrent dans la salle d'échographie, Regina retira son haut et s'allonga. Robin s'assit à côté d'elle et ne lui lâcha pas la main. Le médecin alluma l'échographe, posa le gel, glacé, sur le ventre de Regina et chercha quelques instants avant de s'arrêter sur ce qui ne ressemblait encore qu'à une tâche.

« Là chose que vous voyez à l'écran, et le fœtus en développement de votre enfant. »

Regina fixa l'appareil et sans se rendre compte ressera sa main un peu plus sur celle de Robin. Elle était à deux doigts de pleurer mais elle se retint, malgré le fait qu'elle était émerveillée par ce qu'elle voyait, elle ne pouvait s'empêcher de paniquer en même temps. Le médecin ajouta pour préciser en se tournant vers Robin.

« Pour répondre à votre question de tout à l'heure d'après l'échographie, je dirais que le foetus doit avoir trois mois et demi a peu près... Par contre étant donné l'ampleur de votre précédente fausse couche, il va falloir faire très attention et limiter les efforts Mlle Mills »

Regina se voyait très mal limité les efforts mais elle n'aurait pas le choix, elle regrettait seulement que le médecin ait fait cette remarque devant Robin puisque Robin la surveillerait surement pour qu'elle ne fasse pas d'effort. Le médecin invita Regina a nettoyer le gel et a se rhabiller, il allait lui préparer des ordonnances et programmer ses prochains rendez vous la laissant seule avec Robin. Elle essuya son ventre et s'assit pour remettre son haut elle resta le regard vague avant de demander sans même le regarder.

« Tu es sûre que ça te convient ? Je veux dire je comprendrais parfaitement que non, tu m'as bien fait comprendre que tu n'étais pas prêt, que tu voulais prendre ton temps et qu'actuellement rien ne se passe comme prévu... Je comprendrais si tu décidais de partir tu sais »

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Jeu 16 Oct - 13:30


JE T'ATTENDAIS SANS TE PREVOIR
regina x robin



Le bébé était présent depuis trois mois, qui avait semblé interminable, et long aux yeux du paternel qui s'était beaucoup inquiéter, pendant son absence, comme la fausse couche et l'accident d'y a pas longtemps. Il était sûr qu'il allait surveiller de près maintenant Regina, et qu'il ne comptait même pas, la quitter cinq secondes aux risques de rater quelque chose d'important, ou qu'elle commence à travailler, comme auparavant. Il sortit à ce moment de la pièce pour s'occuper des documents, et des prochains rendez vous pour s'assurer le bon déroulement de la grossesse de Regina, pendant qu'il serra sa main, et qu'elle vient à paniquer encore sur leur conversation qu'il y a eu quelques temps auparavant. Il avait dit certaines choses, il s'en rappelle bien, par rapport à prendre son temps, ou même qu'il voulait ne pas sauter des étapes, mais il ne pouvait plus revenir en arrière, et ne le voulait pas vraiment. Il était hors de question pour lui d'abandonner le bébé, ou même d'avorter, il sait ce que cela fait, et ne compte pas le revivre une deuxième fois :

« Je ne t'abandonnerai pas, Regina. » dit-il en l'embrassant le front doucement. « Cela me convient parfaitement. Par contre, tu m'auras longtemps sur le dos, mon amour ! »

Il laissa sa petite-amie se débarbouillait le ventre, tranquillement avant que l'homme en blanc revient pour donner des papiers à signer, qu'il signe convenablement, avant qu'il lui remet les documents sur échographie, ainsi que les prochains rendez vous important. Regina se relève après, comme lui pour commencer à sortir de la pièce, en serrant la main pour le saluer, et remercier de son service, avant qu'il ne prenne sa main pour marcher vers la sortie, en se doutant que maintenant il devra expliquer à Roland. Le tout sera qu'il accepte, vu qu'il ne veut pas devenir grand, et etre toujours le bébé de son parent, et non le grand, qui sera moins dorloter et un peu oublier avec le bébé. Il se frotte la tête doucement en pensant à ça, avant de sortir du batiment, et de l'embrasser avant d'expliquer :

« On va devoir en dire un mots à Roland. »

Il l'aide pour remonter à cheval, avant de pouvoir se mettre devant pour la tenir au cas ou si elle lacherait. Et va au trop pour pas aller trop vite, en la serrant contre lui, pour etre sur qu'il ne lui arrive rien pendant le voyage, et que tout le monde rentrera bien ensemble, qu'il n'y est aucun malaise, ou mort d'un deuxième bébé, comme le premier. Il se demandait si le bébé allait bien le vivre que son jumeau ou jumelle soit mort. Il se mord la lèvre avant de penser à ça pendant tout le trajet. Au bout d'une vingtaine de minute, ils descendent et Roland vient les accueillir quand il les apercoit arriver :

« Alors ? Alors ? »




_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org

avatar

▱ courrier : 70
▱ arrivée : 04/07/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Lun 3 Nov - 22:50



every teardrop is a waterfall.



Regina savait que son enfant n'était encore totalement développer cependant elle ne pouvait s'empêcher de passer sa main sur son ventre, elle n'arrivait pas encore à croire que c'était vrai. D'abord elle avait été enceinte, ce qui l'avait laissé perplexe étant donné sa relation de courte durée avec Robin, puis elle avait perdu l'enfant avant même d'avoir pu l'annoncer à Robin ce qui l'avait anéanti physiquement et moralement et finalement après maintes discussions et explications, elle était finalement toujours enceinte. Tout se bousculait dans sa tête, elle n'était plus sûre de rien. Elle ne voulait même pas se permettre d'être heureuse pour cette nouvelle, trop peur de ce qu'on vienne lui arracher ça à nouveau, non en fait elle était plus méfiante qu'autre chose, elle s'attendait à chaque instant au malheur qui viendrait la détruire comme habituellement. D'un seul coup tout l’inquiétait et lorsqu'elle fit part à Robin du fait qu'elle comprenait si il ne voulait pas continuer avec elle - même si cela lui briserait le coeur soit dit en passant - elle l'accepterait et irait de l'avant.

« Je ne t'abandonnerai pas, Regina. »

Il dépose un tendre baiser sur son front qui même si ce n'était qu'un geste simple, la réconforta plus qu'il ne pouvais se l'imaginer. Il poursuivit ensuite.

« Cela me convient parfaitement. Par contre, tu m'auras longtemps sur le dos, mon amour ! »

Elle était prête à lui répondre qu'elle était prête à le supporter jusqu'à sa mort mais se ravisa, elle avait peur que sa mort ou pire encore celle de Robin ne soit précipité, cela l'effrayait encore plus maintenant qu'elle avait reçu cette bonne nouvelle. Le médecin entra dans la pièce ne lui laissant pas le temps de répondre à Robin. Il lui valida avec elle les dates des prochains rendez-vous et lui fit signer quelques papiers avant de la saluer. Elle le remercia comme il se doit puis sorti accompagnée de Robin. Il lui attrapa la main et elle serra la sienne en retour. Ils marchaient dans les couloirs et arrivé dehors il déposa un baiser sur ses lèvres avant de dire.

« On va devoir en dire un mots à Roland. »

Regina n'avait pas vraiment pensée à ça. Roland venait tout juste de l'appeler "Maman" et elle avait déjà ce genre de nouvelle à annoncer. Lui qui était possessif et qui avait peur de vieillir trop vite, cela serait dur pour lui.

« On pourrait peut être attendre un peu non ? Et lui amener l'idée petit à petit... Quoi que nous n'ayons pas beaucoup de temps. »

C'était une question qui allait être difficile à régler même pour elle. Robin l'aida à monter à cheval et ils chevauchèrent jusqu'au camp. Regina nota la façon de Robin faisait attention à elle et à ne pas chevaucher brutalement qu'elle ne ressente pas trop les secousses du galop. Lorsqu'ils arrivèrent Robin aida Regina a descendre du cheval lorsqu'un Roland un peu trop curieux vint à leur rencontre.

« Alors ? Alors ? »

Elle jeta un regard un peu paniqué à Robin, ne sachant que répondre, elle ne voulait pas en parler maintenant mais elle ne savait pas non plus quoi dire, elle trouva un subterfuge pour gagner un peu de temps. Elle s'abaissa à son niveau.

« Je n'ai rien de grave mon ange, je t'expliquerai tout ça au repas de ce soir ! En attendant je suis sûre que si je te faisais des bonnes crêpes pour le goûter ça te plairait ? »

A l'air enthousiaste que pris Roland, Regina comprit qu'elle avait eut une bonne idée.

« Je te propose d'aller préparer à l'aide de frère tuck la cuisine, je vous rejoint dans un instant, je dois juste parler à ton père d'accord ? »

Le petit souris acquiesca et s'en alla chercher frère tuck pour aller préparer les ustensiles de cuisine. Regina se retourna vers Robin et machinalement alla passer ses bras autour de sa taille dans le but d'être dans ses bras. Il n'y avait pas de meilleur endroit pour elle actuellement, c'était là ou elle se sentait en sécurité et rassurée.

« Il va falloir qu'on lui dise... Je ne vois juste pas encore comment. »

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   Mer 5 Nov - 18:02


JE T'ATTENDAIS SANS TE PREVOIR
regina x robin


Il arrivera bien un temps, ou tu devras te confronter à ce genre de problème, celui à parler de ton enfant, ou il devra prendre conscience, qu'il devra grandir pour devenir grand frère. Le bonhomme le prendra mal en premier temps, mais tu es sûr qu'il s'adaptera, en même temps il n'a pas autre moyen. Le plus dur sera sûrement le moment ou tu devras le canaliser, ou il voudra se venger comme sa belle-mère, de cet enfant qui lui vole déjà son entourage, son refuge, et son parent. Il devra s'y faire de toute façon, c'était une évidence, peut-être pas pour un enfant de sept ans, qui a toujours vécu sans maman, et qui soudainement se rend compte que la seconde s'occupera moins de lui. Le temps, il vous en manquait, tu te rendais compte que cela allait rapidement arriver, et que le moment venu vous serez bloquer, à comment aborder le sujet avec Roland, au dernier moment, il le prendra encore plus mal, tu pensais, et tu n'avais pas tord, sachant pertinemment, qu'il était exactement comme toi quand tu avais son âge. Là en marchant, tu te rendais pas compte, tu croyais que le temps s'était stoppé en apprenant la grossesse. Et comment la chose était apparu soudainement au plein milieu du désespoir, mais quand tu en prendras conscience, les derniers mois passeront aussi rapidement que les premiers, même si les premiers, tu ne les a même pas compter. Là ça va être même pire, donc il sera important, voir même primordiale.

« Je veux bien. Mais veuille à ce qu'il ne l'apprenne pas trop tard. »

Le retour sur le dos de l'animal, prenant une autre cadence pour éviter un choc inévident, qui pourra provoquer une « fausse couche » ce qui te détruira, à te fera culpabiliser, de pas être à la hauteur, de pas pouvoir être capable de protéger cet être minuscule, fragile, et pourtant tellement magnifique qui sommeille dans le ventre de la personne que tu aimes d'un amour profond. Lors du retour, tu lui tends la main pour l'aider à descendre du cheval, ton meilleur ami, qui a toujours su veiller sur toi, en permanence. Une fois au sol, le garçonnet, alla en votre direction, vous demander déjà qu'est-ce qui ne va pas, et si Regina allait bien, dans son regard tu pouvais voir son inquiétude, et sa peur comme quand elle a perdu connaissance quelque temps auparavant. La proposition était sûrement alléchante pour ton garçon, qui allait pas dire non à coup sur, cependant le repas risque d'être pimenté, voyant comment elle comptait aborder le sujet, maintenant, se doutant qu'il risquait de mal prendre que tu es un autre enfant, qui pourrait le remplacer, et qu'il ne pourrait plus être le cadet, et le centre d’intérêt.

« D'accord ! Ouiii des crêpes au chocolat ! »

Tu eus un sourire amusé, à l'enthousiasme de ton enfant, concernant des crêpes, tout comme tu t'en doutais, il n'aurait pas refuser de manger ça, surtout pas au chocolat comme il semblait le dire. Elle disait à ce moment qu'elle devait avoir une conversation avec toi, sûrement par rapport à tout ça, et au bébé qui va prochainement arriver. Il n'y avait aucun doute, donc il prit la main de frère Tuck pour aller commencer à préparer le tout, quand celui-ci lui raconta en marchant une de tes aventures, ou tu as eu ta fameuse cicatrice, recouvrant ton corps, ou seulement une partie, tellement elle était douloureuse, marquante, et profonde, un peu comme un pieux sans fond. Tu reportes ton attention sur ta femme à ce moment, quand elle passa ses mains autour de ses bras, comme pour être en sécurité, protéger, et aimer, tu resserra donc l'entreinte, en l'écoutant attentivement. Le même sujet, concernant comment aborder ça à ton enfant, qui se voyait pas grandir, ayant seulement que sept ans, et qui avait encore besoin de toi, de ta protection, ton amour, ton soutien pour qu'il s’épanouit pleinement, comme tu aurais voulu avoir plutôt.

« Il doit bien y avoir un moyen.. On trouvera. » dis-tu, en la compressant légèrement, empêchant de fuir ton amour, ou de t'éloigner pour cuisiner des crêpes « On pourrait lui proposer de venir au magasin de jouet. Il pourra peut-être prendre conscience, qu'il aimerait avoir quelqu'un d'autre comme compagnon. »




_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: la flèche ou la cible (privée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

la flèche ou la cible (privée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» La flèche qui ne perça pas que l'oeil de boeuf (Pv Camelle)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé

 ::  :: the outdoors there anything better :: There are more in the forests in books-