Bienvenue à Serenity City
En espérant que vous passerez un agréable séjour en notre compagnie.
Les postes vacants à promouvoir
un problème d'inspiration ? d'idée de personnage ?
It is back !
venez participer à l'intrigue d'Halloween.
Soutenez Serenity !
voter toutes les deux heures.

Partagez | 
 

 Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mar 10 Juin - 19:17




Edwin Pignon



Identité


Intelligent ✻ Enfantin ✻ Hyperactif ✻ Réservé ✻ Loufoque ✻ colérique


prénom : Edwin
nom : Pignon
âge : 1200 années
ville natale : Gallifrey

orientation : Hétérosexuel
statut matrimonial : Marié à une très belle femme :p

série télévisé : Doctor Who
camp : Le Bien

groupe : magic
célébrité : Matthew Robert Smith



Happy Ending


Résumé


Je naquis il y a bien longtemps sur Gallifrey. Cette planète était prospère et glorieuse, tellement chère à mes cœurs. Je grandis dans une famille pas riche mais pas pauvre non plus. Nous nous contentions de ce que nous avions et nous en étions heureux comme ça.
Malheureusement pour moi, mes parents n'eurent qu'un enfant, moi. J'avais constamment le sentiment d'être seul. Au début, je n'en avais rien à faire, je m'amusais à faire des casse-tête, à résoudre deux ou trois problèmes. Ça me distrayais, mais il y a bien un moment ou j'en ai eu marre.
Il ne faut pas croire que j'ai tout le temps été un enfant sage, qui écoute ses parents et fait tout ce qu'ils disent. Il m'est déjà arrivé de leur répondre, de ne pas les écouter, et de n'en faire qu'à ma tête. D'ailleurs, c'est à cause de mon tempérament que je me fis mon meilleur ami, du moins je le pensais. Ce jour là, j'avais répondu à mes parents, car ils étaient déjà entrain de parler de mon futur, des brillantes études que je pourrais faire. Mes parents ne pensaient qu'à eux à ce moment précis, il n'avaient pas pensé une seule seconde à mon bonheur et je le leur ai dit, un peu méchamment je l'avoue.
Par la suite, je m'étais enfuis de la maison, j'avais traversé les rues ne sachant pas exactement où j'allais, tout ce que je voulais était me retrouver loin de chez moi. En chemin, je bousculai une ou l'autre personnes, mais jamais je me retournai pour m'excuser. A quoi bon, je ne les connaissaient pas et je n'allais jamais les revoir avec un peu de chance.
Finalement mes pas me conduirent sur une place et quelle place! La place du parlement, ah ce que ce bâtiment m’émerveillait. Il était imposant, magnifique tout simplement impressionnant pour le petit garçon que j'étais à l'époque. J'étais plongé dans ma contemplation lorsque je sentis une main se poser sur mon épaule. Me retournant vivement, je vis un garçon qui devais avoir approximativement mon âge. Il m'expliqua que son papa travaillait pour le Parlement. Cependant, il n'avais jamais mis les pieds dedans, il était hors de question qu'un petit gamin entre dans de bâtiment! Il devait donc attendre son père sur les marches menant à l'entrée du Parlement.
Cette rencontre changea une partie de mon enfance. Depuis le jour ou j'avais croisé ce garçon on ne s'était jamais quittés. Il ne se passait pas un jour sans que nous ne nous voyions pas pour jouer. Nous nous disputions rarement, et si ça arrivait nous étions réconciliés dans les minutes qui suivant notre dispute. C'était sans compter sur notre huitième année.
Je me revoyais encore, portant la longue robe de l'académie, attendant mon tour pour poser mon regard sur le Vortex du Temps. L'épreuve que l'on imposait à tout les Seigneurs du Temps. Je n'étais pas sûr sur mes pieds lorsque je me dirigea vers la faille. Je ne saurais pas vous décrire ce que j'ai vu, c'est un peu flou, je ne m'en souviens pas très bien. Tout ce que je sais, c'est qu'après la cérémonie je me suis enfuis. Je suis alors devenu ce qu'on appel un Renégat. Je venais de sceller mon avenir et devais changer mon nom.
Mon ami, lui réussit l'épreuve. Malheureusement il n'en ressortit pas indemne. Depuis ce jour, il entend un battement un quatre temps dans sa tête. Il en devint fou, ses battement régulèrent sa vie. Il ne se passait pas un jour sans qu'il cherche à comprendre de quoi il s'agissait. Il fut donc mis lui aussi sur la liste des Renégats.
C'est à peu près à ce moment que nous eurent notre première dispute, celle qui nous sépara à jamais et qui fit de nous des autres personnes. C'est à cause de cette dispute que nous avons choisis nos nouveaux noms. Mon ami choisi "Le Maître", celui qui règne sur les gens et le monde. Pour ma part j'opta pour "Le Docteur", celui qui soigne et rend meilleurs les autres.
La vie fut loin d'être tendre avec moi, partout sur Gallifrey on me considérait comme un lâche et on me traitait comme tel. Heureusement que la vie n'est pas que triste. Malgré ce flot de malheur, je connu un immense bonheur. Je trouvai une femme, me maria et eu une petite fille. Elle était mon rayon de soleil, ma joie. Elle comparé à moi, réussit son test à l'académie. J'étais alors le plus fier des pères!
Ma fille eu à son tour une fille, Susan. J'étais très proche d'elle. Je m'en occupais très souvent, je la couvrais de câlins, cadeaux. J'étais ce qu'on appel un grand-père poule.
J'avais beau avoir loupé royalement mon permis TARDIS, je rêvais d'en avoir un, comme tout Time Lord en fait. Malheureusement, il m'était impossible d'en acquérir un, sans permis qui va vous en vendre un? Personne. Cependant, ma route croisa celle d'un TARDIS. Il était là, ce Type 40 TARDIS avec son circuit caméléon cassé. Il m'attendait! Il était magnifique avec son style de cabine des années cinquante terrienne. C'es alors que je décida de le voler, ou alors était-ce lui qui me vola? Personne ne le saura jamais. C'est alors que j'entrepris de partir à la découverte de tout l'univers! Susan vint avec moi, malgré toutes mes réticences. Et c'est ainsi que ma vie commença.
Par la suite, tout un tas de docteur se succédèrent. Un vieux grincheux, accompagné alors de sa petite fille, le fou, le gentleman coincé sur la terre. J'avais eu le droit à pleins d'incarnation, toutes les plus extravagantes les unes que les autres. Plus rien ne m'étonnais lors de mes régénérations. Mais je pense que jamais je ne me suis fait à la sensation étrange que procure les régénérations.
C'était lors de ma huitième régénération que tout se bouscula. Rassailion rappela tout les Seigneurs du Temps sur Gallifrey pour entamer une guerre. Une Guerre contre les Daleks. On savait très bien qu'aucuns de nous ne gagnerais jamais cette guerre, pourtant on se battait, pour quel prix? Des planètes entières furent détruites à cause de nous, il n'y a pas de quoi en être fier.
Je me souviens parfaitement de cette régénération, la plus douloureuse que j'ai du supporter. J'avais été blessé par une explosion. Ensuite, j'étais retourné jusqu'à mon TARDIS et fis une chose horrible. Je créai une bulle temporelle et la plaçai autour de Gallifrey et Skaro. J'entendais tout les cris des Seigneurs du Temps et des Daleks, mais je ne bougeai pas, je regardai mon oeuvre, le désespoir teinté sur mon visage. Ensuite, je partis, comme le lâche que je suis.
Je voyageai alors un temps, seul, à ruminer mes actions, à me prendre pour un assassin. En l'espace de deux secondes j'avais réussis à éteindre deux grandes civilisations, je venais de commettre un génocide! Je me sentais tellement coupable, honteux. J'avais déjà pensé à me passer la corde autour du cou, plus d'une fois. Pourtant, quelque chose me retenais, la lâcheté? Peut-être. En fait, je pense que si j'arrive à aider des gens, ça effacera les atrocités que j'ai commis par le passé.
Un jour, mes nombreuses aventures me conduirent dans un grand magasin de Londres. A cet endroit, j'allais rencontrer une femme qui changea ma vie future. Cette femme se nommait Rose Tyler, et elle se trouvait là au milieu de tout ses mannequins enragés prêt à la tuer. Je l'avais sauvée, elle m'avait sauvé elle aussi, d'une certaine manière. Elle dégageait quelque chose que les autres n'avaient pas, elle était différente. Je l'appréciais plus que ce que je ne voulais bien l'admettre. C'est certainement à cause de ça que je la pris comme compagnon, pourtant je m'étais juré de ne plus voyager avec des compagnons, leur perte est à chaque fois trop dure pour moi. Elle me suivait aveuglément, me faisait confiance.
Elle voyagea donc alors avec moi, étant allée voir la fin du monde, elle avait rencontré Charles Dickens. Pour ma part je dus faire face à la terrifiante Jackie Tyler la mère de Rose. Cette femme était impressionnante. Et lorsque je croyais que tout était fini, un nouvel élément s'ajouta à notre aventure, le Capitaine Jack Harkness. Sous les supplications de Rose je cedai et le Capitaine nous accompagna un petit temps. Notre dernier voyage tout les trois, je m'en souviens très bien. Nous nous étions retrouvés séparés sur le Satellite 5. Nous étions prisonniers de ce Satellite, nous étions dans des jeux télévisés où la seule issue possible était la mort. Le Capitaine et moi, avons assistés impuissants à la mort de Rose. Cette nouvelle nous dévasta, jusqu'au moment où nous rendirent compte qu'elle avait été téléportée sur un vaisseau de Daleks. Après ça, il y eu une énorme bataille.
Jack fut "tué", et Rose devint invincible car elle avait posé son regard sur le cœur du TARDIS. Grâce à cette soudaine puissance, elle détruisit les armées de Daleks, rendit le Capitaine Immortel. Mais elle ne pouvait pas vivre avec une telle puissance en elle, je l'absorbais alors en moi, sachant que cette dose allait me tuer. Je donnai alors mon premier baiser à Rose pendant que je me régénérais.
Ma dixième régénération ne se passa pas si bien que prévu, je sombrai alors dans le coma, pendant que la guerre se faisait attaquée. Ensuite, nous étions repartit en voyage. La Nouvelle Terre, Bad Wolf à nouveau, la disparition de Mickey, Sarah Jane Smith, Torchwood.
Je perdis Rose à cause d'eux. On s'étaient posés sur Terre, pour aller dire bonjour à Jackie, cette dernière nous apprit qu'il y avait des vagues de fantômes tout les jours. Bien sûr, à mes yeux ça cachait quelque chose d'extraterrestre. Après mes petites investigations, je découvris qu'il s'agissait de Cybermans qui avaient traversés le Voïd, l'espace entre deux galaxies. Une question flottait dans ma tête, comment avaient-ils fait? Mais il n'y avait pas qu'eux, il y avait les Daleks en plus. Ceux-là me poursuivent, comme pour me rappeler ma culpabilité.
Ma seul solution, était de refaire passer les Cybermans et les Daleks à travers le Voïde. Ce qui n'était pas sans risque car durant cette opération, Rose ainsi que moi pouvions être absorbés nous aussi. Tout dégénéra lorsque le portail fut ouvert, que tout nos ennemis étaient aspirés, et que nous nous cramponnions à des sorte d'aimant. Rose n'eut pas la force de tenir, et elle failli se faire absorbée, c'était sans compter l'apparition soudaine de son père d'un monde parallèle qui la sauva au dernier moment.
Nous étions séparés, sans moyen de nous revoir. J'étais appuyé contre ce mur blanc, la mort dans l'âme. Je ne la reverrais jamais.
Deux minutes, c'est le temps que j'ai eu pour lui dire au-revoir sur Bad Wolf Bay. Deux minutes bien trop courtes. Elle avait pu me dire tout ce qu'elle avait sur le coeur, mais pas moi. J'essayais alors de me convaincre qu'elle n'était qu'une compagnon comme les autres. Au fond de moi, je savais très bien que ce n'était pas vrai, qu'elle était plus que ça. Malheureusement, je n'avais pas eu la chance de pouvoir le lui dire. Tant pis pour moi.
De retour dans mon TARDIS je vis une mariée. Comment pouvait-elle être arrivée là? C'était tout simplement impossible. Cette jeune mariée avait un sacré tempérament, elle n'écoutait pas mes explications et me donnait l'ordre de la ramener à l'Eglise pour qu'elle se marie. Ah bien entendu, lorsqu'on tombe sur moi tout se complique un petit peu. Après toutes les péripéties, elle se rendit compte de la vraie nature de son future fiancé, et voulu rentrer chez elle malgré ma proposition de venir avec moi. Elle avait refusé. Avait-elle vu que je n'étais pas une personne à fréquenter? Où alors, elle avait juste les pieds sur terre.
Par la suite, mon chemin croisa celui de Martha Jones, une jeune infirmière. Notre rencontre se passa sur la lune, alors que les Judoons, la police de l'espace. Ces Judoons cherchaient un alien, et étant alien j'allais peut-être me faire attraper. Je réussis à échapper à leurs plans. Une fois la lune sauvée, je lui proposai de me suivre, et elle accepta. Me voila avec un nouveau compagnon, mais elle ne remplacerais jamais Rose!
Nous avons rencontré Shakespeare, nous nous retrouvâmes aussi sur la Nouvelle Terre séparés. Nous fîmes la rencontre de Face de Boe, un de mes vieux amis qui m’annonça que je n'étais pas le dernier Time Lord en vie. Mais qui d'autre pouvait encore bien vivre? Je n'en avais pas la moindre idée.
Notre dernière aventure commune fut "L'année qui n'existe pas". Nous avons rencontré quelqu'un sur Utopia, à la fin du monde qui voulait sauver toute l'humanité avec une fusée. Cette personne se révéla être en fait un Time Lord, mon meilleur ami, Le Maître. Il était toujours vivant et se tenait debout devant moi.
Il se téléporta sur terre, se fit nommé Arold Saxon et postula pour devenir premier ministre, ce qu'il fit avec brio puisqu'il eu le pouvoir. Décidé à en finir avec l'humanité, grâce à un portail. La seule qui ne fut pas capturée fut Martha, à qui je confiai une mission. Pendant un ans, elle arpenta la terre pour raconter mon histoire.
L'histoire d'un vieux fou, qui sauve tout les jours la terre sans jamais demander son reste. Pourquoi fait-il ça? Parcequ'il à développé un amour inconditionnel pour cette planète. Jamais il n'a demandé quelque chose aux humains, et il était temps pour eux de lui rendre la pareil.
Et c'était ainsi que je réussi à retrouver ma force et à vaincre Le Maître, qui décida de mourir dans mes bras, pour alourdir mon fardeau.
Par la suite je voyageai à nouveau avec ma mariée, Donna. Nous voyageâmes à Pompéi, rencontrâmes Agatha Christie.
Avec elle, j'étais allé dans la plus grande bibliothèque, car j'avais reçu un étrange message. Nous découvrîmes une expédition, partit à la recherche des personnes disparues. A la tête de cette expédition la Belle River Song. Cette femme connaissait tout de moi, mon nom sur Gallifrey, mais moi je ne savais rien d'elle. C'était une énigme vivante pour moi. Au final, elle se sacrifia à ma place pour sauver les personnes. Cette personne était incroyable, car elle avait pensé à sauvegardé une partie de ses données pour qu'à mon tour je la sauve et que je l'envoie dans le système de protection de la grande bibliothèque.
Après un break qu'on s'était octroyés avec Donna, je reçu un message: Méchant Loup. Je savais de quoi il en retournait. J'eu à peine le temps de poser le pied sur la Terre que celle-ci disparu.
Avec tout mes compagnons nous sauvâmes la planète et les vingt-sept autres qui avaient disparu. Donna, créa un double de moi. En contrepartie elle eu à l'intérieur de sa tête tout ce que sait un Time Lord. Jamais ce n'étais arrivé, aucun humains n'avait jamais eu ces caractéristiques. Elle était donc vouée à mourir.
Après avoir sauvé tout le monde, il me restai plus qu'à remettre toutes les planètes en place, et à ramener Rose, sa mère ainsi que mon double dans l'autre monde. J'étais persuadé que si je laissais mon double avec Rose, elle allait le rendre meilleur, et en quelque sorte je restais avec elle, enfin d'une certaine manière.
Une fois sur terre, je déposai à nouveau Donna chez elle et lui effaçai la mémoire, de cette manière elle me mourait pas, sauf si on lui ravivait la mémoire.
Je décidai alors de voyager seul, pour ne plus porter de peine dans mon cœur. Ma dernière aventure fut celle où Gallifrey failli renaître à cause de Rassalion. Il était décidé à redonner la gloire d'antan à Gallifrey! Tout ça avec une machine temporelle. J'étais décidé à l'en empêcher, j'absorbai alors les radiation de la machine, sachant qu'elles allaient me conduire à ma perte.
Je me régénérai alors dans mon TARDIS, avant de finir ma course dans le jardin d'une petite fille rousse, Amélia. Elle m'expliqua qu'elle avait vraiment peur de la fissure dans son mur, mais avant que j'eu la chance de pouvoir l'aider, je du retourner jusqu'à mon TARDIS.
Je refis surface douze ans après pour elle, mais pour moi ce n'était que deux minutes. Ah les voyages dans le temps, ce que ça pouvait être compliqué. Je du encore sauver la planète d'une attaque alien, puis retournai à mon TARDIS pour faire quelques modifications, et réapparu pour Amy...Deux ans plus tard.
Cette fois là, elle décida de me suivre dans mes folles aventures. A son tour, elle vit ce que personne ne verra jamais, elle était chanceuse en quelque sorte.
Elle vit une ballaine stellaire, Liz X, les Anges pleureurs.
Notre aventure prit un tournant lors de l'ouverture de la Pandorica. Une prison qui devait contenir le plus grand maux de l'univers. Je n'avais pas compris tout de suite qu'il s'agissait de moi. Je sauvai alors la planète en la reboutant, effaçant par la même occasion tout souvenirs de moi.
Mais Amy n'était pas comme toutes les autres femmes, elle avait grandit près d'une fissure temporelle, elle réussit donc à se souvenir de moi, et me ramena sur Terre de cette manière, pour de nouvelles aventures.
Il s'en suivit des énormes découvertes, ainsi que ma "mort". Bien entendu j'ai réussit à palier à cet atrocité. Quoi que, peut-être que ma mort aurait eu quelque chose de bénéfique.
C'est lors d'un de nos voyages dans un hôtel étrange, que je me rendis compte que je perdai Amy de plus en plus. Elle se fiait aveuglément à moi, comme Rose, et ça allait la mener à sa perte. Il était donc tout naturel que je la ramène à Londres, avec son mari Rory dans leur nouvelle maison, pour qu'ainsi ils entament leur vie de couple.
C'est après avoir décidé de voyager seul que je rencontrai la fille impossible. Celle qui allait hanter mes pensées quotidiennement! Comment était-il possible que je la croise dans mon futur, et dans mon passé? Je ne parvenais pas à l'oublier! Je décidai donc de partir à sa recherche! Comment avais-je pus la voir dans le futur? Enfermée dans L'asil des Daleks, transformée elle-même en Dalek , ainsi que dans le passé à l'époque victorienne? C'était un mystère complet pour moi!
Je la retrouvai à l'époque actuelle, dans les années 2000 sur Terre, alors qu'il y avait un énorme problème avec le réseau Wi-Fi. Des personnes étaient transférées dans le réseau, ils devenaient des âmes perdues, des gens qui ne savaient pas où ils se trouvaient.
C'est justement Clara qui m'appela au secours, en réellement savoir qui elle appelait. Prenant l'affaire très au sérieux, j'aidais une fois de plus les humains, ces gens que j'admire énormément.
C'est ainsi que je commençais à voyager avec Clara. Je l'amenais voir les Anneaux d'Akhaten, on fit un voyage au centre du TARDIS. Nous sommes même allés dans un sous-marin Russe affronter une des plus ancienne races d'Alien.
Notre dernière aventure en date, était une aventure hors du commun! Une faille inter-dimensionnelle avait attiré le TARDIS, et nous nous retrouvions dans une ville qui nous était inconnue. Pour ne pas éveiller les soupçons, j'avais choisi un pseudonyme, Edwin Pigon. La sonorité de ce prénom et de ce nom de famille me plaisait énormément. Il n'y avait qu'un seul souci, je ne savais pas comment présenter Clara? Je n'étais pas sûr de vouloir la voir s'éloigner de moi, mais expliquer à tout le monde que nous étions que des amis, malgré le fait que nous vivons ensemble n'est pas simple...Ah je ne sais vraiment pas quoi faire!
Mais ce n'est pas mon seul souci, à cause de cette faille, Sexy ne veut plus partir, il doit y avoir quelque chose qui la cloue au sol, mais quoi? Il faut absolument que je trouve la solution de ce problème!


The End


Derrière le miroir



pseudonyme : Triskell ✻ âge : 19 ans et 3/4 (précis je sais :D) ✻ pays : Luxembourg :Dmoyenne de connexion : 5-6/7 ✻ quel est votre série préféré ? DOCTOR WHO!✻ que pensez-vous du forum ? il gère la fougère :)✻ un dernier mots ? Comment appel-t-on une crêpe qui tombe dans la neige avant le 31 décembre?
Code:
[b]Matthew Robert Smith[/b] [color=#FF0000]➵[/color] Edwin Pignon
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mar 10 Juin - 19:20

Bienvenue, bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mar 10 Juin - 20:15

Merci 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mar 10 Juin - 20:21

Bienvenue ^^
Bonne chance pour ta fiche *.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mar 10 Juin - 20:29

Alors toi, je pense qu'on va te sauter dessus dès que le gang de DrWho va se connecter. x)

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mar 10 Juin - 20:39

Je m'y attend totalement pour dire vrai, et je n'attend que ça 8D
En même temps, je suis sûre qu'ils attendent leur Doctor chéri :D

Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas

avatar

▱ courrier : 231
▱ arrivée : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mer 11 Juin - 14:16

Mon Doctorounet d'amour sexy <3

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 111
▱ arrivée : 06/05/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mer 11 Juin - 19:10

OH TOI JE t'AIME ** avec Matt Smith en plus **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aldedar-in.forumactif.org
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mer 11 Juin - 19:30

Harry: moi aussi je t'aime mon Masterounet 8D

Noah: Ben Barnes + un des prénoms les plus sexy! je ne peux que fondre devant:!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mer 11 Juin - 20:36

Hey bienvenue toi  <3 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

▱ courrier : 111
▱ arrivée : 06/05/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Mer 11 Juin - 22:31

Edwin Pignon a écrit:
Harry: moi aussi je t'aime mon Masterounet 8D

Noah: Ben Barnes +  un des prénoms les plus sexy! je ne peux que fondre devant:!

haaaaaaaan merciiiiiii  lol lol lol 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aldedar-in.forumactif.org

avatar

▱ courrier : 39
▱ arrivée : 07/05/2014

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Jeu 12 Juin - 20:56

Bienvenue Sweetie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Jeu 12 Juin - 21:26

Bienvenue parmi nous Doctor.

J'espère que vous vous plairez bien sur notre humble planète !
Et si vous avez besoin d'aide, on est à votre service pour vous aider  :P 

Bonne continuation pour votre présentation

_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Ven 13 Juin - 19:55

ah ah ah merci m'chou 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Sam 14 Juin - 9:12

Je ne suis pas du tout sur le point de frôler l'hystérie. Non, pas du tout. Tout vas bien, pourquoi cette question?  shitfy 
 ohnoes :01: :12: :29: :22: 

AH QUE BIENVENUE ICI. Je suis trop heureuse là, c'est bon. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Sam 14 Juin - 15:56

AMY <3<3<3<3<3 Vient ici ma Pond que je t'étouffe sous des tonnes de câlins et bisous, ma belle-mère préférée :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

▱ courrier : 1018
▱ arrivée : 14/03/2014
▱ face :


MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   Sam 14 Juin - 19:09




Validation


Je vous souhaite la bienvenue, Docteur.
J'espère que notre cher ville, vous satisfera suffisamment pour y rester habiter à long terme. Et de ce fait, nous vous invitons à vous prendre un logement, et faire plus ample connaissance avec les habitants.

_________________
- i'm still in love with you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenitycity.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Okay then. That's what I'll do. I'll tell you a story. • Edwin Pignon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» PETITES COURGETTES RONDES FARCIES AUX PIGNONS DE PINS
» MEN THEODORE
» Il fallait bien qu'on en parle [Livre I - Terminé]
» Demande partenariat Bankai Bleach Story

 ::  :: we want them alive :: it is too late, try next time-